Indices

Cotations CFD selon IG. Les cours ci-dessus sont soumis aux mentions légales du site IG.com et sont donnés à titre indicatif. Proposé par

Indices Boursiers

Un indice boursier est un outil de mesure d’un marché ou d’un compartiment de marché. Beaucoup d’indices sont qualifiés de « Benchmarks », et servent donc de référence pour mesurer la performance d’un portefeuille ou d’un fonds d’investissement. Il existe différentes méthodes de calcul d’indices qu’ils soient pondérés par la capitalisation boursière ou simplement par la mesure de l’évolution des prix de ses composants.

Par ailleurs, un indice peut être considéré comme un instrument d’investissement à part entière. Les investisseurs ont la possibilité de trader l’indice lui-même par l’intermédiaire de trackers, d’options, de warrants, de turbos, de futures ou encore via des CFD.

 

Les différents types d’indices

Indices internationaux

Un indice international englobe des sociétés indifféremment du lieu où elles sont implantées. (Exemple : MSCI World et S&P Global 100)

Indice nationaux

Un indice national représente la performance d’un marché national et reflète le sentiment global des investisseurs. Il peut également servir d’indicateurs sur le climat économique du pays en question.

La plupart des indices pris pour référence sont des indices nationaux qui regroupent les plus grandes sociétés du pays (exemple : CAC40, FTSE, DAX, Dow Jones, S&P500, Nikkei etc…)

Indices sectoriels

Euronext calcule des indices sectoriels basés sur la classification Industry Classification Benchmark (ICB). Cette classification sectorielle permet aux investisseurs d’identifier les sociétés selon la hiérarchie sectorielle ICB qui comprend 10 industries, 18 super secteurs, 39 secteurs, et 104 sous-secteurs. Les indices sectoriels peuvent être utilisés pour comparer la performance des valeurs aux différents niveaux de la classification, des plus larges aux plus spécifiques.

 

Les différentes métodes de calcul d’un indice boursier

Indice pondéré par les prix

Il s’agit uniquement de la moyenne arithmétique des prix des actions qui composent l’indice.

Les mouvements de l’indice sont uniquement influencés par les mouvements de prix des actions qui le composent. En pratique, on fait l’addition de l’ensemble des prix de marché et on divise le tout par le nombre d’actions dans l’indice.

Hypothèse sous-jacente : On achète un nombre égal de titres pour chaque action qui compose l’indice.

L’indice Dow Jones est l’exemple type de cette pondération par les prix.

Indice pondéré par la capitalisation

Pour chaque valeur dans l’indice, on fait le produit du prix de l’action par le nombre de titres en circulation. On fait ensuite la somme de tous les produits.

Hypothèse sous-jacente : L’investisseur doitaire un investissement sur chaque action proportionnel à la capitalisation boursière de chaque société qui compose l’indice.

L’indice CAC 40 est l’exemple type de cette pondération par capitalisation avec TOTAL comme plus grande capitalisation boursière.

Indice non pondéré

Chaque action porte un poids égal indifféremment de son prix ou de sa valeur de marché.

Hypothèse sous-jacente : l’investisseur réalise et maintient un investissement du même montant en euros sur chaque action qui compose l’indice.

 

Pourcentage de variation de prix

Il y a 2 manières de calculer un pourcentage de variation de prix :

  • soit à l’aide d’une moyenne arithmétique : on fait la somme des performances  que l’on divise par le nombre de valeurs dans l’indice :
  • soit avec une moyenne géométrique :