Le 26 janvier à 17h45
En millions d'euros 30/09/2016 30/09/2015
Production 49,25 57,76
Marge Brute 30,02 33,77
Résultat d'exploitation 8,40 12,35
Résultat net 6,89  7,77

Le Conseil de Surveillance, réuni le 26 janvier 2017, a examiné les comptes annuels de l'exercice clos le 30/09/2016 établis selon les règles et principes comptables français et arrêtés par le Directoire. Les procédures d'audit ont été effectuées par le commissaire aux comptes et le rapport d'audit relatif à la certification des comptes est en cours d'émission.

Au cours de l'exercice 2015/2016, la production ressort en net retrait (- 14,7 %). Si le chiffre d'affaires en France progresse légèrement (+ 3,97 %) le recul est particulièrement marqué à l'exportation (- 33,5 %) en dépit des efforts engagés pour trouver de nouveaux débouchés à l'international dans un contexte général très déprimé.

Le taux de marge brute ressort en légère progression à 61 % (contre 58,4 % l'an dernier) en raison, notamment, d'une baisse de travaux en cours sur le second semestre.

La marge brute pour sa part diminue en valeur (- 11 %) sous l'effet de la baisse d'activité.

Le maintien des structures de la société dans ce contexte de baisse d'activité a impacté le résultat d'exploitation qui s'établit en recul de 32 %.

Le résultat financier ressort à 0,94 M€ contre 0,70 M€ un an auparavant.

Le résultat net s'établit à 6,89 M€ et vient renforcer la structure financière (72,54 M€ de fonds propres au 30/09/2016 contre 68,16 M€ au 30/09/2015, absence d'endettement et trésorerie nette de 68,28 M€ contre 68,5 M€ un an auparavant).

Faits marquants :

En France, GEA a poursuivi la fourniture d'équipements de péage pour la quasi-totalité des sociétés d'autoroutes.

Dans le cadre de ses contrats pluriannuels, de nouvelles commandes ont été enregistrées avec les Groupes ABERTIS, EIFFAGE et VINCI.

GEA a par ailleurs été retenue pour la rénovation du péage du tunnel du Prado à Marseille ainsi que pour l'automatisation des équipements de péage du Périphérique Nord de Lyon.

Deux contrats pluriannuels ont été remportés auprès de la société SANEF pour la fourniture de systèmes automatiques de détection de catégories de véhicules et d'antennes hyperfréquences de télépéage.

Enfin, la société SFTRF a confié à GEA le renouvellement de voies automatiques pour l'autoroute A 43.

A l'international, des contrats de maintenance annuels ou pluriannuels ont été signés et plusieurs contrats d'équipement ont été remportés, notamment en Croatie, en Grèce et en Côte d'Ivoire.

Après avoir gagné l'an dernier des contrats significatifs au Maroc pour le déploiement du télépéage, deux nouveaux contrats ont été signés cette année pour la fourniture des équipements de péage destinés aux extensions des gares existantes ainsi qu'aux nouvelles gares et pour le déploiement du télépéage sur l'autoroute Rabat-Fez-Oujda.

En dépit de ces différents succès, le carnet de commandes fermes, exporté à hauteur de 63 %, ressort cependant en baisse au 30 septembre 2016 à 42,7 M€ contre 48,5 M€ un an auparavant.

Depuis la clôture la société s'est vue confier la rénovation du système de péage du Pont de Normandie ainsi que la réalisation du contrôle d'accès de l'Ile Seguin.

Un contrat stratégique de 5 ans vient par ailleurs d'être signé avec la société APRR (Autoroutes Paris Rhin Rhône) pour la fourniture de bornes de péage pour les sociétés APRR, AREA (Autoroutes Rhône-Alpes) et CEVM (Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau).

Ces éléments positifs sont cependant intervenus trop récemment pour compenser les retards constatés au niveau des consultations internationales.

Ainsi, le chiffre d'affaires (non retraité des produits constatés d'avance) du premier trimestre de l'exercice en cours ressort en forte baisse (- 39,5 %) à 7,94 M€ contre 13,15 M€ un an auparavant.

Compte tenu de ces éléments, le Directoire, avec l'accord du Conseil de Surveillance, proposera à l'assemblée générale qui se tiendra le 31 mars 2017 le maintien d'un dividende de 2,10 € par action.

La société entend ainsi poursuivre sa politique prudente de distribution visant à assurer son indépendance financière afin de lui permettre de poursuivre ses efforts commerciaux, techniques ou stratégiques (effort sur les prix, investissements, prise de risques financiers sur certaines zones difficiles, etc.) et de faire face aux difficultés pouvant résulter d'un niveau d'activité probablement faible en 2017 et incertain au cours des prochaines années.

Code ISIN : FR 00000 53035

Vos contacts


Grigori ZASS
Secrétaire Général
Tél. : 04 76 90 72 72
Corinne PUISSANT
Relations Investisseurs
cpuissant@actus.fr
Tél. : 01 53 67 36 77


Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-47165-GEA-CP-RA-15-T1-17-Vdef.pdf
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Cette information ne provient pas de Daily-bourse. Elle est communiquée à titre indicatif et ne doit pas être considérée comme des conseils ou des recommandations. Daily-bourse ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable de l'utilisation faite de cette information par les clients et prospects, et des conséquences financières, fiscales ou autres résultant des décisions financières prises par ses clients, notamment sur la base de cette information. Daily-bourse s'efforce de choisir des sources d'information dignes de confiance, qui s'efforcent d'assurer l'exactitude et la mise à jour des informations. Mais ni Daily-bourse, ni les sources externes d'information, ne peuvent en garantir en aucune façon l'absence d'erreur, l'exhaustivité, la qualité, la disponibilité, ou l'opportunité. Ces informations peuvent être protégées par le droit d'auteur. Il peut y avoir des restrictions ou interdictions de modifier, publier, rediffuser ou reproduire ces informations. Elles ne peuvent être utilisées qu'à des fins personnelles, à l'exclusion de toute utilisation commerciale.